Port de Triel: une aberration écologique et économique PDF Imprimer Envoyer

Suite à la diffusion d'un reportage intitulé "Le projet de construction du futur port de Triel-sur-Seine" et diffusé sur Yvelines Première le 9 novembre 2010, la journaliste et le président de la communauté d'agglomération des Deux Rives de la Seine, Pierre Cardo, indiquent que les riverains ont fait part de leurs inquiétudes face aux nuisances sonores et que "la solution est déjà toute trouvée".

 

L'association APTERS souhaite indiquer que malgré ses demandes les riverains n'ont à ce jour jamais été consultés, ni entendus. Les études déjà réalisées par Ports de Paris, et que l’association a pu se procurer, soulèvent un certains nombres de préoccupations.

 

Les riverains et l’association APTERS dénoncent l'aberration écologique et économique de la construction d'un port industriel en plein cœur d'une zone résidentielle et ses conséquences en termes de santé publique et de qualité de vie. Un projet d’autant plus aberrant alors qu'un port industriel de taille est déjà en construction à Achères.

 

Il n’existe à ce jour aucune justification économique. L’impact des nuisances est largement sous évalué. Le port de Triel-sur-Seine étant mal desservi par le réseau routier et ferroviaire, ce projet entrainera des nuisances aussi bien sur le fleuve que sur la route sur plusieurs dizaine de kilomètre.

 

L'association APTERS tout comme les riverains ont fait part de leurs inquiétudes auprès des élus locaux des Yvelines pour ce projet d’éco-port qui n'a d'écologique que son nom, en vain.

 

Consulter notre revue de presse sur le port de Triel, ou écrivez-nous pour nous faire part de vos remarques. Rejoignez l'association APTERS !


Le Journal - Yvelines Première

 

Sondage

Selon vous, le projet de port industriel à Triel c'est
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 2 invités en ligne