Concertation autour du projet de grand port fluvial [Article du Parisien 02 Septembre 2010] PDF Imprimer Envoyer

Dans un article publié par le journal Le Parisien du 2 septembre 2010, Port Autonome de Paris annonce que "le projet vise l’exemplarité environnementale, en concertation avec les riverains [...]" mais aussi "dès la fin de cette concertation, les suggestions des participants seront "prises en compte et traitées en fonction de leur pertinence et de leur recevabilité". 

 

L'association APTERS et son réseau mettront tout en oeuvre afin de s'opposer à un projet qui aurait pour but de faire du traitement de déchets de construction et des boues du SIAAP, le tout à moins de 500 mètres de zones habitées.

 

Comment peut on envisager qu'un tel projet puisse être exemplaire en matière environnementale alors même le type d'activité envisagé implique de fortes nuisances sonores, olfactives, et un risque sur la qualité de l'air ?

 

L'association APTERS rappelle que ce projet de port industriel est prévu en plein coeur de zone résidentielle.
Ainsi à l'Ouest du port de Triel se trouvent, à moins les 500 habitants de l'Ile de Villennes, la Maternelle Les Chèvrefeuilles et l'école primaire Saint Exupery de Villennes ainsi que son centre ville. au Sud.
A l'Est du port, à moins de 300m, se trouve la Zone Urbaine Sensible des Grésillons ou vivent plus de 6000 habitants de Carrieres sous Poissy et dont Port de Paris et la CA2RS savent très bien qu'ils ne sont pas organisés pour se battre contre ce projet.